Lifting cuisses Tunisie : pour des jambes fines et embellies

Éliminer l’excédent de peau de la face interne des cuisses est la mission principale du lifting cuisses Tunisie, plus précisément à la Clinique de L’espoir.
En effet, l’amaigrissement sévère, la vieillesse ou la nature retombante de la peau induisent souvent un relâchement disgracieux et des répercussions tant fonctionnelles que psychologiques.
De plus, l’application de produits revitalisants et la pratique d’exercices physiques spécifiques ne sont pas assez efficaces pour y remédier.

Principe du lifting des cuisses en Tunisie

lifting cuisses tunisie
Cruroplastie

Appelée notamment cruroplastie, cette chirurgie esthétique et correctrice est précédée par un interrogatoire médical soutenus par des examens cliniques pour étudier sa faisabilité. Le type
d’anesthésie est défini au cours de cette phase et qui est souvent générale.

Le lifting proprement dit commence par une incision au niveau de la racine de la cuisse en allant plus ou moins vers l’avant et l’arrière. Parfois, une résection verticale descendant vers le genou est obligatoire si la surface cutanée à enlever est importante. Une lipoaspiration peut être associée à cet acte chirurgical. Le redrapage se fait minutieusement afin d’éviter des présumées retouches.

La durée de l’intervention est de 2 heures et l’hospitalisation varie de 1 à 3 jours. Un drain est mis en place à la fin de la cruroplastie pour renforcer la circulation lymphatique.

Cruroplastie, pour qui ?

Dédiés aux personnes ayant des cuisses avec un aspect tombant et plissé suite à une perte de poids, ou excès important de peau et de graisse.
Ce si est dû au processus naturel de vieillissement de la peau.
Lorsque la peau est de bonne qualité, souple, tonique, une liposuccion peut parfois suffire pour retrouver de jolies cuisses.

Comment se déroule l’avant opération d’une chirurgie esthétique des cuisses ?

L’examen clinique minutieux permettra de définir le type d’intervention le plus approprié à chaque cas, avec la précision d’une possibilité ou non d’une lipoaspiration, en cas de surcharge graisseuse importante.
L’opération doit être réalisée au mieux lorsque le poids s’est stabilisé

Visites médicales :

Une consultation de chirurgie plastique et esthétique, une consultation avec le médecin anesthésiste également, un bilan préopératoire, incluant un bilan sanguin complet et un bilan cardiovasculaire, est effectué.

Recommandations :

Arrêt du tabac et de la contraception 1 mois avant, arrêt de l’aspirine ou des anti-inflammatoires 10 jours avant la lipoaspiration.
Signature du devis, du consentement éclairé, et réalisation systématique de photographies médicales.
Délai de réflexion : 15 jours entre la 1ère consultation et l’intervention pour une lipoaspiration.
Il est fondamental de rester à jeun 6 heures avant l’intervention.

Comment se déroule l’intervention ?

Nécessite 1 h 30 sous anesthésie générale et deux nuits d’hospitalisation. La lipoaspiration n’est pas pratiquée systématiquement, sauf s’il y a un excès graisseux.
Il suffit après d’extraire l’excès de peau de l’intérieur et du devant des jambes. Pour cela, le chirurgien effectuera une incision courant du pli de l’aine jusqu’au sillon inter fessier et laisse des cicatrices cachées en dessous du maillot.
Une liposuccion des cuisses peut être associée à cette intervention en cas de surcharge graisseuse importante.
En fin d’intervention, un pansement est mis en place à l’aide de bandes élastiques collantes.

Quelle douleur ?

La douleur est cotée 3,5 sur une échelle de 0 à 10. Elle est facilement calmée par des antalgiques simples.

A savoir que les faces internes des cuisses peuvent faire l’objet de fourmillements et sensations étranges qui se dissipent spontanément en 3 à 4 mois.

Les suites opératoires d’une cruroplastie

Des soins quotidiens sont à préconisés durant 20 jours. Au cours desquels, il y aura le changement régulier de pansements, le nettoyage de plaies et l’application de massage drainant (facultatif). Ces traitements peuvent être réalisés par le patient lui même ou par le biais d’un auxiliaire médical.

Comme pour la brachioplastie, il est à noter que la période de convalescence est accompagnée de sensations de picotement et de tiraillement ainsi que d’œdèmes et de bleus.
Le port de panty de contention est notamment recommandé pour améliorer la circulation veineuse.
Pour garantir un prompt rétablissement, un arrêt de travail est à envisager pendant presque un mois.

Résultat d’un lifting cuisses Tunisie

Le respect total des consignes médicales est la clé de la réussite de cette chirurgie esthétique et correctrice. Le résultat d’un lifting cuisses Tunisie n’est apprécié qu’après un mois tandis que la progression de l’aspect des jambes reste tributaire de l’hygiène de vie du patient.

Pour optimiser le résultat final de la chirurgie esthétique des cuisses, on peut opter pour une augmentation des fesses si la patiente se plaigne aussi d’un derrière peu rebondi.